« Petite bergère tu étais jolie, jolie et légère dans la bruyère de Quimperlé » chantait André Bourvil. La troupe des Poly’sons de Rhuys vous raconte l’histoire de la jeune bergère Quimperloise, juste après la guerre, en réinterprétant les chansons d’André Bourvil.

Acteur populaire, cet artiste a également marqué la chanson française par son répertoire tant drôle que tendre.

Au fil du spectacle, venez découvrir la vie touchante Anjela la bergère, dans « un p’tit bal perdu » du Sud du Finistère, où se mêlent « tendresse » et « vie de Bohème ».

Ces scènes de vie d’un village breton vous feront passer un moment d’humour et de partage musical.

 

Des chansons célèbres de différents univers musicaux vont évoquer les quatre saisons de la ronde du temps. C’est en feuilletant le livre d’or de l’hôtel des Poly’sons que vont ressurgir au fil des saisons, les souvenirs ayant laissé leur empreinte dans l’établissement.

 

 

En octobre 1963, Ariel Ramirez concrétisa son idée de compléter la Misa Criolla par une série de « villancicos » (chants de Noël) illustrant chacun des moments de la Nativité.
Ainsi naquit Navidad Nuestra, œuvre qu’Ariel Ramirez définit comme une estampe musicale.

C’est donc pour faire suite au concert du mois de juin à l’Abbatiale que l’Ensemble vocal Meli Voce, vous présentera ces deux œuvres lors du concert de Noël.

 

 

La découverte d’un corps sème le trouble dans la paisible station thermale d’ « Ailleurs-les-bains ». La Police patauge et le spectateur n’est pas au bout de ses surprises.