affichescan0023

Beaucoup d’humour et de tendresse dans ces chansons de toutes les générations qui trottent dans un coin de nos souvenirs et qui ont marqué leur époque tant la ronde des métiers a été richement illustrée par la chanson dite populaire.

De « la biaiseuse » à « la servante du château », du « taxi de nuit » au « joyeux bouchers », « du marchand de bonheur » à « la bonne du curé », du « danseur de charleston » au « comédien », de « la serveuse automate » au « businessman », « travailler » est-ce vraiment « la santé », n’est-ce pas « trop dur » ? Finalement « Y’a pas d’sots métiers ».

Des chansons à redécouvrir ou parfois … à découvrir avec cette comédie construite pour un ensemble de solistes dans laquelle chaque chanteur et chaque chanteuse campe un personnage haut en couleur.

André Forner

  • Share/Save/Bookmark